À LA CROISÉE DU DESTIN
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 L'Empire de Baborhum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Scribe
Maître de Jeu
avatar

Messages : 48
Écus : 128
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
Âge: ∞
Occupation: ∞
Relations:

MessageSujet: L'Empire de Baborhum   Jeu 24 Jan - 1:45

L'Empire de Baborhum  

L’Empire de Baborhum s’étend d’Est en Ouest et est la plus grande nation des terres de Nenlui en cette 4ième ère de ce monde.   Il s’agit ici d’une monarchie absolue dont le trône est transmis principalement de père en fils, à l’exception de l’impératrice actuel.   Malgré ce système politique, dû à sa taille l’Empire de Baborhum ne peut être dirigé uniquement par une seule personne.   C’est donc pour cela qu’il y existe afin de servir l’Empire, un sénat élu par le peuple.  Ces derniers aide prennent et vote nombreuses décisions pouvant affecter la vie les habitants de l’Empire.  Certes, malgré les nombreuses voix du sénat, la voix de l’Impératrice peut renverser toute décision prisent par ceux-ci.   Le sénat s’occupe principalement des affaires d’une moins grande importance.  Le sénat ne déclare aucune guerre ou ne complète aucun traité avec les autres territoires de Nenlui, cela est uniquement traité par l’Impératrice.

Les terres connus principalement comme étant l’Empire de Baborhum, excluant les nations conquises par l’Empire, est divisé en 7 provinces distiques dont les Prorex (Régent) s’occupent de contrôler le territoire au nom de l’Empire.  La plupart sont cousins avec la famille impérial, ou sont d’anciens militaires ayant su se distinguer pour leur services à l’Empire et en guise de remerciement furent offert le titre de Prorex.    Chaque province a pour devoir d’élire trois membres pour le sénat Impérial pourtant le titre de Senator.  L’un des trois être élu est le chef représentant la province au sein du sénat, toutefois cela ne signifie pas que les deux autres seront pour autant d’accord avec les décisions de celui-ci.  Comprenant un total de 21 membres, c’est la voix de la majorité qui le report lors des débats politiques.


Le cœur de l’Empire est la cité Impérial de Lunes.  Situé en Inizio, la cité de Lunes est sans doute la plus grande cité des terres de Nenlui non seulement par sa superficie, mais aussi par sa population.   La cité impériale située en proximité d’une mer intérieure est l’un des plus grand centre d’échange et de divertissement pour les hommes et femmes venus des quatre coins de Nenlui.   Certes cette cité comprend les être les plus brillants de l’Empire et les plus raffinés,  mais comme toute grande cité celle-ci possède ces rats.   Les gens venus de loin doivent faire attention à leur bourse, car nombreux pickpocket tenteront sans doute de s’enrichir.  Certes, les gardes de la cité sont en grand nombre afin de maintenir l’ordre, toutefois il ne s’agit pas d’un système parfait.


L’Histoire de  L’empire de Baborhum

S’étendant d’Est en Ouest, l’empire de Baborhum le major parti du continent de Nenlui.  Cette nation trouve sa puissance et sa prospérité autant avec la puissance de son armé que la diversité géographique.  La fondation de l’Empire de Baborhum fut la source de création de la troisième ère connue de notre monde.  Environ 3026 ans après la grande gère de 1000, l’empire de Baborhum fut sculpté selon la vision de Marius Augustus Deo de Lunes, premier empereur.  Nombreux ce sont joint à lui et ceux qui ont osé s’opposé à sa vision ont du faire face à son armée.  Un homme ambitieux et visionnaire, cherchant à unir le monde sous une même bannière.    Il créa alors la légion Impérial, la première véritable armée où être militaire est une carrière.
L’expansion de l’Empire de Baborhum ne fut pas le travail d’un seul homme, mais de générations de visionnaires cherchant à étendre les frontières de l’empire aux quatre coins du continent.   La succession de qui sera à la tête de l’Empire de Baborhum est celui d’une Monarchie absolue.  Le premier fils de Marius fut le second Empereur et ainsi de suite.  L’exception à cette règle va dans le cas d’une mort sans héritier, dans ce cas le prochain empereur est le second fils.  

Citation :

Extrait du Journal de Bacchus Fidelis, Centuriones de l’infantrie de la VII Légion Impériale.
15 Luteus 334 3ième ère
Il s’agit du troisième mois du siège d’Isara, les hommes de Brecht nous posent toujours résistance, toutefois ils ne tiendront pas bien longtemps face à la puissance de mes légionnaire.   L’hiver approche à grand pas et les rations se font de plus en plus rares.  Nous avons perdu nombreux braves hommes aujourd’hui, mais leur sacrifice ne sera pas en vain.  
Le Legatus Hermes Pius m’a mentionné que mots en provenance de Lunes furent livrer par un messager.  Des renforts de venant de la IX Légion viendront nous rejoindre sous peu.   Ils seront accompagné par l’Empereur Augustus… le Legatus croit que Brecht sera à nous d’ici quelques mois, toutefois il existe en moi un certain doute… les hommes de Brecht sont brave et ne se laisseront point dominer ainsi.   Toutefois, certains ont depuis rejoint notre cause, voyant que l’Empereur ne cherche qu’à unir les terres de Nenlui sous une même bannière…. Demain sera un autre jour et bientôt les terres de ce monde seront unis sous une même bannière… il est fort probable que je ne vois nullement ce jour, mais le fils de mon fils le verra possiblement

C’est en 325 que l’un des évènements majeurs lors de la conquête de Nenlui fut la conquête de Brecth.  Situé au sud, la conquête de cette nation démontra pour la première fois à la grandeur de la vision de l’Empire.   Ayant débuté sous le règne d’Augustus Constancius Deo et ce termina sous le règne de Julius Romanus Deo, fils d’Augustus en 351 de la 3ième ère.   La plus remarquable bataille pour la conquête de Brecht fut sans doute la prise de Venres.  Le siège de Venres durant 8 mois et fut la dernière bataille pour la brise de Brecht

L’expansion vers l’Est fut sous le règne Marius Aurelius Deo en 1870 lors de la 3ième ère avec une alliance avec les terres de Nazreah.  Imad Nabawy, un des chefs de clan de Nazreah avait le même rêve que l’empire pour la nation du désert et réussi à unir le territoire sous une même bannière grâce au support impérial et demeurant en soi une nation indépendante malgré leur allégeance à l’Empire de Baborhum.


Il est dit toutefois que l’un des plus ambitieux empereurs fut celui qui a tenté de dompter les terres glacial de Talvia.   Vilius Batiatus Deo II du nom marcha vers les terres nordique de Talvia en 1975 afin d’y débuter la conquête du nord.  La légion impériale comprennait autant des hommes natifs des terres impériales, que de Brecht et Nazreah.  Il s’agissait ici d’une carrière prestigieuse pour tout homme en quête de gloire et d’aventure.   Les premiers rapports concernant les terres nordiques de Talvia indiquaient  un terrain périlleux et glacial, mais aucune véritable armée.  L’empire ne croyait pas avoir de véritable opposition face à la puissance de la légion.

Citation :
Extrait du Journal de  Romulus Aetius, Dux de la X Légion Impériale.
7 Novicus 1976 3ième ère

Cela fait déjà un an que la campagne pour la conquête des terres nordique à débuté.  Alors que nous tentons d’apporter la civilisation et l’ordre à cette terre barbare, les hommes de Talvia nous ont fait part de leur fameuse hospitalité.  Nous avons eut rumeurs qu’il ne s’agissait que des tribus sans ordres, sans véritables armées… toutefois voilà qu’au pied de mont Isig, une armée de plus de 2000 hommes nous attendaient.  Le vent glacial du nord semble affecter nos troupes… donnant l’avantage aux peuples Talvian.  Peut-être aurait-il était plus judicieux d’attendre au printemps avant de tenter de pousser plus creux en terres Talvian.

Nos hommes rapportes avoir trouvé parmi les morts nombreuses femmes des terres du Nord.  Qui l’aurait cru… côte à côte sous leurs armures, épée en main, il est impossible de distinguer homme et femme sur le champ de bataille.   Les nuits sont longues en terres nordiques et le moral est bas.  Mes Legatus me raconte que certains hommes regrette presque d’être devenu légionnaire… quel honte !   Nous sommes des hommes de l’Empire de Baborhum ! Les terres du nord se soumettront ou tomberont.




Toutefois les terres du Nord bien que sans armée ont rapidement unis les clans, tout homme capable de manier une arme s’opposait maintenant à la légion impériale.  Unis pour une première fois, les hommes et femmes de Talvia combattaient pour que le nord demeure libre.   La conquête du nord dura jusqu’à 1988 lorsqu’un traité de paix entre l’Empire de Baborhum et fut signé avec la nation nordique déclarant que Talvia demeure une nation indépendante de l’Empire autorisant tout de même la présence impériale sur les terres nordique.  Ceci mit alors fin à ce qui est connu comme étant la 3ième  ère de notre monde.

Les premières années de la 4ième ère du monde fut marquant pour l’histoire de l’Empire de Baborhum.  Depuis sa création, l’Empire de Baborhum eut à sa tête un homme à l’exception de l’Impératrice actuel, la première femme à la tête de l’Empire.  Lucréatia Amaratha Deo, Première Impératrice de l’Empire de Baborhum et de ses provinces.  Celle-ci prit la place de son père, toutefois son ascension au trône n’est pas sans débat,  la mort prématuré de son frère aîné et de son père fut certes sujet aux rumeurs, des rumeurs qui furent rapidement interrompu.

La Légion Impérial

Il s’agit de la première armée professionnelle des terres de Nelui.  Celle-ci fut fondée par le premier empereur de Baborhum, une force militaire et redoutable ayant servit à la conquête des terres de Nenlui et à l’expansion de l’Empire.  Tous débutent en tant que simple légionnaire et afin de grimper les échelons militaires, il faut être en mesure de se distinguer parmi les autres.   Certes se distingue par leur férocité au combat, d’autres par leurs leaderships... brefs, une carrière militaire offre une chance au succès mêmes aux rats de la société, du moins en théorie.   Le pédigrée jouera toujours un rôle important et cela peu importe les ambitions.   Il est nettement plus facile pour un fils de générale d’être remarqué parmi la foule que le fils d’un simple fermier.

L’une des plus grande force de la légion impérial n’est pas son grand nombre, ni même sa technologie ou ses tactiques, mais sa diversité.   Bien qu’il soit difficile de l’admettre pour les hommes originaires de l’empire de Baborhum, l’ingéniosité technologique des Brecthons, la science des Nazrean et la férocité des Talvian donne ses couleurs à l’Empire.   Certes la majores parties de la Légion demeure tout de même principalement formé d’Impériaux de Baborhum, fier de servir leur nation et l’empire.

Dès l’âge de 17 ans, tous hommes et quelques rares femmes peuvent s’enrôler dans la légion impériale, toutefois afin d’être accepter en tant que légionnaire, les appliquant doivent passer un entrainement rigoureux durant un an, mettant à l’épreuve leur forces physiques, leur endurance et leur discipline.  C’est lors des derniers 4 mois de leur entrainement que les futures légionnaires se spécialisent afin de mieux s’intégrer dans leur division de la légion.

Rangs

Au sein de la Légion Impérial, il y existe divers rang d'autorité et de responsabilité.  Il est possible pour un légionnaire de grimper des échelons et de se faire reconnaître, toutefois le talent en tant que soldat n'est pas toujours suffisant. Comme la plupart des aspects de l'Empire, il s'agit ici aussi d'un jeu de politique et d'influence.  Le plus brave des Légionnaire ne sera pas nécessairement celui qui recevra une promotion.  

Voici donc la liste des rangs au sein de l'Empire, débutant du rang le plus bas jusqu'au plus important.

Legionarius  (Légionnaire) : Il s’agit ici du rang le plus bas de la légion impérial et donc aussi le plus commun au sein de l’Empire.  Il s’agit ici de votre soldat de base, toutefois il est possible de se spécialiser en tant que légionnaire.   Les plus habiles avec la technologie finissent souvent en tant que responsable des machines de guerre tel les Balistes.  
Centiriones (Centurion) : À chaque cent légionnaire, un Centurion leur est assigné.   Il s’agit ici d’une figure d’autorité responsable de ses cent légionnaires.  Tout comme les légionnaires, ceux-ci sont souvent spécialiser.  Il s’agit ici d’un honneur que d’être Centurion et seul un légionnaire ayant servis l’Empire depuis plus de 5 ans peuvent postuler pour ce rang.

Prilus (Primipile) : Il s’agit ici d’un officier supérieur, second au Légat.  Chaque légat à deux Primipile associé avec leur position.   Il s’agit ici de soldat ayant su grimper les échelons dans leur spécialité et ayant su devenir plus polyvalent.   Les Primipile sont souvent des gens possédant une certaine éducation et ayant servi au sein de la légion pour plus de 7 ans.
Legatus (Légat) : Pour chaque légion, il y existe un Légat, le second aux commandes de la légion et responsable de celle-ci lors de l’absence ou décès du général.   Soldats d’expériences, il s’agit ici de gens ayant servis pour plus de 10 ans au sein de la Légion Impériale.  Il s’agit ici d’un rang prestigieux qui vient avec nombreuses responsabilités.
Dux (Générale) : Il s’agit ici du rang le plus élevé au sein de la légion Impériale ou du moins directement au sein de la légion.   Il s’agit ici de vétéran ayant plus de 10 ans d’expérience et ayant su faire leur preuve au sein de la légion impériale.  Sur leurs épaules se posent toutes responsabilités de bien maintenir la légion.  Certes ils ont de l’aident de le Légat sur qui ils peuvent toujours compter.
Consulus (Consul) : Il s’agit ici d’un membre nommé par l’Empereur et représentant directe de l’Empereur au sein de la Légion Impériale.  Souvent des vétérans à l’aube de leur retraite, il s’agit de soldats d’expériences, possédant aussi une voix politique.  
Autre rôle
Medicus (Médecin): Il s’agit là principalement de gens de sciences, possédants nombreuses connaissances du corps humain.  Cependant, à l’occasion quelques mages prennent le rôle de médecin afin d’offrir du support à la Légion Impériale.
Ille Fugientes (Porteur de drapeau/bannière) : Il s’agit ici d’un rôle fort prestigieux au sein de la Légion Impériale.  Chaque division possède leur porteur de drapeau afin de s’identifier sur le champ de bataille ou sur le camp.   Il représente la puissance de l’Empire et perdre la bannière est considéré comme un déshonneur.  C’est pour cette raison que seuls les vétérans sont choisi afin de recevoir cet honneur.

Imperatoriis

L’Imperatoriis ou la Lois Impérial est la base du système judiciaire de l’Empire de Baborhum. Puisque le but premier de l’empire de Baborhum est d’unir les terres de Nenlui sous une même bannière, certaines lois furent mises-en place par les précédents empereurs et le conseil.   Aucun crime n’est sans conséquences, bien que la sentence varie selon la gravité de la situation et les antécédents.

Agression verbale, le pickpocket, et les intrusions sont des crimes mineurs, sanctionnées par des amendes ou des travaux forcés. Vol, le meurtre est considéré comme étant des véritables crimes. Le vol est puni par des amendes proportionnelles à la valeur des biens volés, ou par le travail dur.  Le meurtre, selon le statut de la victime peut varier entre une amande, des travaux forcés ou même la peine de mort.   Les exécutions publiques sont occasionnellement pratiquées lorsque le parfum du chaos se fait sentir dans les cités Impériales.   La pendaison ou la décapitation sont les méthodes d’exécutions les plus pratiqués au sein de l’Empire de Baborhum.

Nul est à l’ abri des lois, ou presque.   Certes, certaines personnes possèdent une certaines influences politiques arrive à éviter certains sanctions.  Rejoindre la Légion Impérial ne fait pas d’une personne une exception aux règles.  Bien entendu, selon les cas, la sanction est moindre, toutefois puisqu’il s’agit là d’êtres représentant la puissance de l’Empire de Baborhum, certains crimes sont plus sévèrement sanctionnés.  Lorsque les amandes ne suffisent pas pour un Légionnaire, il existe au sein de l’empire des camps ayant pour but de discipliner sévèrement les Légionnaire ayant enfreint les lois.  Dans certains cas, une destitution de rang est aussi appliquée.


Amendes et des réparations sont déterminées par les magistrats, et peuvent être versées aux gardes. En lieu et place des amendes, le criminel peut purger des peines prolongées de dur labeur. Les chantiers sont des lieux difficiles pour les hommes durs, et pour chaque même les plus téméraire finisse par supplier le pardon ou la mort en raison de la punition physique, mental ou émotionnel.

Crimes contre l’Empire

    I Tout complet contre l’Empire ou paroles cherchant à tacher la réputation de l’Empire est considéré comme étant la plus grande offense et sera juger comme étant non seulement une offense contre la nation mais contre son Empereur (Impératrice) immédiat.  La sanction vari selon l’offense.

    I.I Tout être jugé coupable fausse parole contre l’Empereur (Impératrice) verra sa langue coupée.

    I.II Parler contre la Légion Impérial est formellement interdit et un châtiment public aura lieu.  Un coup de fouet pour chaque faux mot contre la Légion sur la chaire nu et du sel sera appliqué aux plaies lors de la première offense.  Si l’offense est répétée, la sanction sera doublée.  Une troisième offense la langue sera coupée.

    I.III Tout être jugé coupable fausse paroles dite contre les représentant de l’empire de Baborhum sera mis aux travaux forcés.

    I.IV  Tout être jugé coupable de complot ou de tentative d’assassinat contre l’Impératrice ou un représentant de l’Empire de Baborhum sera exécuté publiquement.

    II  Le vol est formellement interdit et sera sanctionné selon la valeur, la gravité et les antécédents.

    II.I Tout pickpocket sera sanctionné par une amande et devra retourner les biens volés à son propriétaire.  Si dans l’incapacité de retourner les biens ou de payer l’amande, le coupable devra être mis au service de la victime ou de l’Empire pour une durée prédéterminée.

    II.II Tout vol sur une propriété privée sera sanctionné par une amande et le coupable devra retourner les biens.  Une peine d’emprisonnement ou services à la victime ou l’Empire devra être rendu pour une durée prédéterminée selon la gravité de l’offense.

    II.III Tout être jugé coupable de vol contre l’Empire devra rendre les biens à l’Empire et sera mis aux travaux forcés, la durée sera prédéterminée selon la gravité du crime.  Cela comprend la fraude sur les taxes ou vol de bien appartenant à un représentant de l’Empire.

    III Il est obligatoire de payer ses taxes.  La seule possibilité d’exemption de taxe est pour les Légionnaires ou anciens Légionnaires à la retraite.  

    III.I Selon le revenus annuel de la famille, le taux de taxe est calculé.  Dans l’incapacité de payer les taxes, la famille se doit de servir l’Empire jusqu’à ce qu’à couverture de la dette.

    III.II Tout être jugé coupable de fraude sur les taxes sera emprisonnée et ses possessions retirés jusqu’à couverture de la dette envers l’empire.

    IV  Le meurtre est une offense envers la vie et l’empire.  L’accusé sera jugé par un jury et selon la gravité de l’accusation devra subir une sentence variant entre l’emprisonnement et l’exécution.

    IV.I  Un accusé ce doit de prouver son innocence face au jury ou prouver que l’acte fut de l’auto-défense.  Dans un cas d’auto-défense, l’accusé sera jugé comme étant innocenté.

    IV.II  Tout être accusé de meurtre prémédité ou d’assassinat sera jugé et si reconnu coupable sera exécuté publiquement.V  Les crimes sexuels sont formellement interdit.  Le viol et la pédophilie sont des crimes sévèrement punis.  L’accusé reconnu coupable de l’un de ses crimes sera torturé et verra son sexe rendu estropié.


Dernière édition par Le Scribe le Dim 29 Juin - 14:14, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tattered-banners.forum-canada.com
Le Scribe
Maître de Jeu
avatar

Messages : 48
Écus : 128
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
Âge: ∞
Occupation: ∞
Relations:

MessageSujet: Re: L'Empire de Baborhum   Mar 29 Jan - 2:45

    Cette section contient une brève descriptions des provinces de Nenlui dont leur traits géographiques ainsi que les lieux importants de chaque provinces

Baborhum

    La provinces de Baborhum ce situe au coeur de l'empire. Avec ses vastes vallées, ses réseaux de rivières et ses riches forêts, cette province est la plus riche du Royaume de Nenlui.

    Lunes est la capital de Baborhum, citée de l'impératrice. La position géographique de cette citée fait en sorte qu'elle est reconnu pour être le centre des échanges à Nenlui. Protégée par ses murs qui a su repousser les envahisseurs durant la première ère de notre monde, il est autant difficile d'y entrer que d'en sortir.

    Tauresul est la maison des elfes et du conseil des hauts elfes. Cette forêt renferme autant de richesse que de danger pour les étrangers qui osent s'y aventurer.

    Viridi est la grande vallée de Baborhum et terre de nombreuses fermes. Cette vaste région de terres fertiles offre à Baborhum une grande variété de végétations.

Brecht

    Situé à l'ouest de l'empire au delà de Tauresul. Nombreuses vallées et une terre très fertiles fait de Brecht un des principales exportateur de légumes et de blé.

    Venres est la capitale de Brecht. Cette cité situé à proximité d'un réseau de rivière offre un accès facile aux autres provinces par ce réseau. Les fortifications qui furent jadis détruite par l'empire lors de la conquête furent depuis reconstruite et malgré la petite taille de la capitale, il s'agit d'une forteresse quasi imprenable.

    Hievis est la maison des hobbits. Situé dans le sud de Brecht, les vallées vertes et les maisons rondes en harmonie et ses collines offre une vue fanatiques.

    Giminea est une des anciennes mines de nains qui fut depuis longtemps abandonné, cependant nombreux humains de Brecht exploite ce que les nains ont laisser derrière.

Talvia

    La province nordique de Talvia est sans doute l'une des plus difficile d'accès. Séparé du monde par sa chaîne de montagne, le climat glacial rend cette province difficile d'accès et nombreux explorateur rebrousse chemin avant même de traverser la chaîne de montagne.

    Onstag est la capital de Talvia et maison du Jarl de la province. Situé au coeur de la province, sa position géographique lui offre une protection naturel contre la plupart des envahisseurs. Entouré de montagnes et de toundra, la cité d'Onstag est fortifié par des hauts murs de pierre n'ayant jamais été pénétré par les envahisseurs.

    Baruk est la maison des nains et la mine la plus riche de Nenlui. Il est seulement possible d'entrer cette mine que si vous êtes un nain ou un ami des nains.

    Holvooku est la plus haute montagne de Nenlui et aussi celle la plus au nord. Nombreux hommes de Talvia ont tenté d'escalader cette montagne, mais très peu ont réussi. Un petit village situé au pied de la montagne abrites quelques habitants.

Nazreah

    Aussi connu comme sous le nom de la province du soleil la province de Nazreah vous accueil avec ses vastes déserts et ses sombres marais de l'Est. Il s'agit d'un terrain extrêmement arride et il est difficile d'y cultiver quoique ce soit dû aux grands nombres de déserts et de sables recouvrant pratiquement tout Nazreah, mais les quelques oasis permettent à la provinces de survivre.

    Jum'ah est la capitale de Nazreah. Cette cité fut fondé dû à sa proximité d'un oasis et de la Baborhum, Jum'ah est le centre des échanges de Nazreah et aussi la plus grande cité de la province. Elle abrite le grand Vizir qui doit allégeance à l'impératrice de Baborhum.

    Khal est le village des montagnes et abrites nombreux rebelles cherchant à libérer Nazreah et gagner leur indépendance. La plupart des maisons sont camoufler et ne font qu'un avec la montagne. Voyager à Khal est très dangereux dû aux risques élevé d'embuscade.

    Oronak est la forteresse des orques situé dans au delà des grands marais de Nazreah et de sa chaîne de collines. Très peu d'humain s'y aventure par crainte de ce peuple et ils ont bien raisons, car les orques ayant choisi de demeurer dans leur forteresse sont très peu accueillant envers les étrangers.


Dernière édition par Le Scribe le Lun 25 Fév - 1:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tattered-banners.forum-canada.com
Le Scribe
Maître de Jeu
avatar

Messages : 48
Écus : 128
Date d'inscription : 23/01/2013

Feuille de personnage
Âge: ∞
Occupation: ∞
Relations:

MessageSujet: Re: L'Empire de Baborhum   Dim 17 Fév - 20:18

    Ce chapitre est à propos des noms typiques selon les régions et les origines. Il s'agit donc d'un guide pouvant vous assister lors de la création de votre personnage et lui donner un nom qui est approprié selon les origines souhaité.

    Les humains de Baborhum ce situe au coeur de l'empire et sont aussi appelez par les autres peuples comme étant les ''impériaux''. Leur culture est pour le forum, vaguement inspiré par l'empire romaine ce qui fait en sorte que leurs noms sont souvent en ''Latin''. Les humains de Brecht font depuis longtemps parti de l'empire, leur noms furent à travers le temps aussi influencé par eux. Ils possèdes généralement des noms sonnant un peu plus ''Italien'', cependant certains ont conserver leurs anciennes racines et possèdes des noms un peu plus ''Gaulois''. Les humains de Nazreah sont connu comme étant le peuple du désert. Leur culture est vaguement influencé par nombreuses cultures un peu plus Arabe ou Perce ce qui explique aussi l'origine de leur noms. Les humains de Talvia sont un peuple nordique vaguement inspiré des Celtes et Scandinave expliquant la tonalité de leur nom.

    En ce qui concerne les peuples de l'ancien dominion, soit les elfes, nains, orques et hobbits, il y existe nombreuses sources disponibles afin de nommer ceux-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tattered-banners.forum-canada.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Empire de Baborhum   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Empire de Baborhum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Prologue :: Le grande bibliothèque du savoir :: Thesaurus-